Commission ENVI (S) Montréal 2018

[COMMISSION ENVI (S) - SPECQUE MONTRÉAL 2018]
 

Communication sur l'accès aux soins de santé des migrants en situation irrégulière de la Commissaire Richer-Laflèche

 

[RAPPORT CONSOLIDÉ]

 [GUIDE DU PARTICIPANT]

 

COMMISSAIRE

[Le texte de la commissaire]

 

--- Marianne RICHER-LAFLECHE --- 

Je passerai la semaine précédant mon entrée à l’école du Barreau du Québec non pas en vacances dans ma belle Gaspésie mais bien en défendant un sujet d’une actualité criante qui me tient à cœur dans les vigoureux débats qu’engendrera la XXIe édition de la SPECQUE, à Montréal. Issue d’un parcours plutôt sinueux mélangeant les sciences naturelles et le violon classique, je termine présentement mon Baccalauréat en droit à l’Université Laval, me dirigeant résolument vers une pratique dans le monde du droit des affaires. Passionnée par les enjeux de diplomatie internationale et par l’argumentation politique, ce sera à Montréal, après Washington, Prague, Boston, Québec et Maastricht, que je tirerai ma révérence, en tant que Commissaire européenne, de ce monde fictif qu’est celui de la simulation. Eurodéputés, j’ai hâte de vous entendre !

 

RAPPORTEURE

 [Le texte de la rapporteure]


--- Salomé Grenet-Prechner ---

J’arriverai à Montréal pour ma deuxième SPECQUE. Après Prague en tant qu’eurodéputée PPE c’est comme rapporteure du texte sur l’accès aux soins de santé pour les migrants en situation irrégulière que je m’efforcerais de faire entendre la voix du plus grand parti du Parlement européen (en tout cas jusqu’en 2019).  Après un an à la faculté d’histoire de Bordeaux et un séjour à Londres, j’ai repris mes études à la faculté de droit de Bordeaux. Par un heureux hasard j’ai découvert les simulations du PE qui ont déclenché chez moi une véritable passion pour le cordon fragile qui lie la politique et le juridique.

J’ai été responsable administrative de l’Antenne jeune d’Amnesty International à Bordeaux pendant un an et secrétaire générale de l‘association Eurofeel, présente sur la métropole bordelaise, tout au long de l’année. Le milieu associatif est par conséquent un lieu dans lequel je m’épanouie et m’enrichie, la SPECQUE en est témoin. En effet le mélange d’art oratoire, de technique de négociation politique et de rencontres toutes plus incroyables les unes des autres en fait un moment hors du temps. 

À très vite, à Montréal.

 

PRÉSIDENT DE COMMISSION

--- Florent BUSSON ---

Droit privé, science politique, journalisme, chargé de communication publique, gestionnaire d’un collège, … mes études et mon expérience professionnel sont marqués par la diversité. Il en est de même de mon expérience specquoise. En effet, j’ai découvert la Specque en 2015 à Lille, en tant que rédacteur-en-chef du persepcquetive, puis j’ai été eurodéputé à Sherbrooke (2016) et chef de groupe adjoint à Prague (2017). Chacun de ces différents postes m’a amené à vivre la simulation d’une manière différente, mais avec toujours autant de plaisir, et je ne doute pas qu’il en sera de même en tant que président de commission cette année à Montréal.

La prise en charge, l’orientation et l’accueil des migrants en situation irrégulière est un des défis majeurs de l’Union européenne. Un des plus clivant aussi. La communication vise à réfléchir à l’articulation d’un droit fondamental, celui à la santé, face à une population qui, étant en situation irrégulière, se retrouve bien souvent exclue des dispositifs de protections sociales.

ASSESSEURE-SECRETAIRE

--- Gwendoline DECAT ---

Passionnée par les enjeux européens, Montréal sera ma 3ème SPECQUE. Après avoir été lobbyiste à Lille et Présidente de Commission à Prague, il m'était impossible de ne pas revenir pour une édition dans la ville qui m'a formé. J'ai en effet obtenu mon B.Sc. en études internationales à l'Université de Montréal et mon Master en études politiques appliquées à l'Université de Sherbrooke. Mon sujet de mémoire portait sur la conciliation entre sécurité énergétique et changement climatique pour le secteur de l'énergie nucléaire suite à l'Accord de Paris.

Vivant actuellement à Vancouver, je travaille comme analyste junior pour Juristes Power, un cabinet d'avocats spécialisé dans le contentieux civil ainsi que dans tous les domaines du droit public et constitutionnel.  Sur la base de mes intérêts et expériences professionnelles, j'ai eu l'opportunité de travailler sur des enjeux variés tels que la justice sociale, les affaires autochtones, la violence armée ou encore les inégalités économiques. Ainsi, j'ai participé à des activités de plaidoyer, de sensibilisation et d'élaboration de projets de loi.

Je compte mettre à profit cette année, à la fois mon expérience specquoise, mais aussi mes connaissances au sein d'une des commissions ENVI, traitant d'une communication relative à l'accès aux soins de santé des migrants en situation irrégulière.

Les débats dans cette commission s'annoncent houleux et il me tarde de voir les Specquois en action! 

 

Joomla templates by Joomlashine